Comme tout apprentissage, la sophrologie ne peut se pratiquer que dans un climat de confiance. L’accompagnement que je vous propose s’inscrit donc, nécessairement, dans le respect de la déontologie de ma profession et du principe de confidentialité. Les sophrologues sont tenus à une confidentialité exemplaire. Ils s’interdisent en outre la divulgation d’informations et font preuve de discrétion dans tous les cas…

Le rôle du sophrologue n’est en aucune façon de se substituer au médecin ou au psychiatre, ou encore aux parents, mais bien d’amener à une autre relation avec soi, à un autre regard, sur soi, avec soi, en soi.

La sophrologue vous accompagne pour avancer, à votre propre rythme et à partir de vos propres capacités. Il vous aide à lever les freins que peuvent parfois constituer vos émotions, en vous proposant un cadre et des outils adaptés pour cela.

La sophrologie se veut accessible à tous : l’utilisation d’images, telles que l’arbre (pour le travail sur l’ancrage), le ballon (pour la respiration), sont ainsi facilement assimilables par tous. Le sophrologue vous livre des technique et les adaptes à vos besoins, à votre rythme de vie, pour que vous puissiez vous les approprier et les intégrer facilement à votre quotidien.

La parole a également une place importante dans la sophrologie ; vous apprendrez à parler de vos ressentis, de vos sensations, de vos émotions/Sensation, en toute liberté, sans craindre le jugement.

L’expression peut aussi passer par le dessin ou l’écriture.

Les exercices qui vous seront proposés en séances portent sur la respiration, la relaxation et la visualisation positive.

Au bout du compte…la sophrologie permet de :

– se sentir bien dans son corps et dans sa tête ;
– accepter ses transformations corporelles ;
– apprendre à évacuer ses tensions physiques et mentales ;
– mieux gérer ses angoisses, ses phobies, ses conflits ;
– développer la confiance en soi, l’autonomie, l’esprit d’initiative ;
– avoir une meilleure connaissance de soi, accepter ses questions existentielles ;
– gérer les troubles de l’apprentissage en améliorant la concentration et la mémoire,
– mieux communiquer, favoriser l’écoute, la prise de parole ;
– préparer les évaluations écrites et orales ;
– faire face à ses problèmes auditifs et perte d’équilibre.cropped-bandeau-site.jpg

À propos de adminsc

Pour qu’une véritable action prenne place, il lui faut une décision et ce n’est qu’ainsi que l’action peut prendre toute sa force et perdurer dans le temps.
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.