Qui suis-je? sophrologue relaxologue Nantes

Qui suis-je?

foto sit

1 Découverte, 2 Conquête, 3 Transformation

C’est au cours d’un voyage au Brésil, en 2006, que j’ai fait la découverte de la Sophrologie ; une première expérience décisive puisque quelques années plus tard, 

j’entrais à l’institut de Sophrologie de Rennes (ISR) pour devenir sophrologue !

 

Mais pour me présenter tout à fait, rien de tel qu’un petit flash-back pour vous laisser découvrir mon parcours, mon histoire, bref, ces expériences de vie, très diverses, à la fois personnelles et professionnelles, et qui, chacune à leur manière nourrissent désormais ma pratique.
Issu d’une famille d’ouvriers du Nord de la France, cadet d’une fratrie de neuf enfants, je n’ai jamais eu la possibilité de faire de longues études;
et pourtant, c’est bel et bien en entrant dans la vie active qu’a eu lieu pour moi La…

Découverte

J’ai d’abord exercé comme coiffeur, appréciant de pouvoir ainsi développer mes capacités de communication. Et puis je me suis tourné vers le monde du théâtre, en devenant comédien ; j’ai alors pris conscience du potentiel artistique qui m’habitait.
C’est finalement très naturellement, que je me suis retrouvé, sur une scène, à jouer…
A jouer intensément, m’amusant et m’imprégnant de ces règles qui rendent possible l’existence d’un monde dans un autre.
En entrant sur scène, j’ai découvert l’univers du jeu, de la création, mais aussi celui des émotions dont chaque histoire est chargée.
J’ai pris conscience que l’être humain fonctionne un peu comme le comédien ; il abrite lui aussi des personnages, qu’il choisit d’être, suivant les circonstances de sa vie.
Et, pour l’un et l’autre, l’instant présent est finalement essentiel; le comédien cherche à le « faire vivre » au travers d’un personnage et en faisant vibrer chaque membre du public, chaque corps. L’individu, lui, cherche à « se vivre », dans l’instant, en le ressentant pleinement, de tout son être.

Voilà, ce qui a été pour moi le vrai sens de la Découverte….

Mais comme chaque chose, en ce monde, a son contraire, ma vie a également été semée d’embûches, en me faisant passer par des phases très douloureuses. Elles sont d’ailleurs probablement à l’origine de cette Conquête dans laquelle je me suis lancé, à la recherche des clefs qui me manquaient pour les dépasser.

Conquête

C’est par la pratique, pendant plusieurs années, du théâtre, du shiatsu, du reïki, et grâce à une psychanalyse, que je suis parvenu à sortir de l’isolement et à réparer la brèche qui s’était formée entre les autres et moi-même.
Plus tard, j’ai pratiqué la sophrologie en séance individuelle, durant 5 années. J’y ai trouvé une véritable ressource qui m’a aidé à traverser plus sereinement les étapes de mon existence et à faire face aux difficultés que je rencontrais alors dans ma vie d’étudiant,
dans ma vie personnelle et professionnelle.
En effet, le sophrologue qui m’a initié à cette pratique m’a permis d’être autonome dans ma gestion du stress, à gérer mes émotions grâce à un travail sur la
respiration. Cet apprentissage s’est avéré décisif pour moi car j’ai pu me sentir d’avantage ancré dans le présent, et à partir de cela commencer à accepter et vivre avec sérénité les événementsde la vie. 


Grâce à l’appropriation de ces outils propres à la sophrologie, il m’est devenu possible d’apprendre à ne plus subir certaines situations complexes ou difficiles que j’avais pu rencontrer. C’est alors plus conscient, grâce à l’exploration, et plus fort par la victoire remportée, que j’ai pu poursuivre, sereinement, le chemin qui me menait vers mon évolution.

Transformation

La somme de ces expériences, réflexions et rencontres m’a fait prendre conscience que la sophrologie avait sa place, à part entière, dans ma vie.
Ce sont elles, également, qui m’ont conforté dans le choix de travailler la sophrologie sur un mode socio-prophylaxique, plutôt que thérapeutique, pour me consacrer au bien-être de soi, dans les situations quotidiennes plus ou moins complexes que chaque être est susceptible de traverser.
Mon cheminement vers le métier de sophrologue est donc le résultat de ces trois métiers, d’une intuition, à laquelle j’ai su faire confiance, et de cette conviction que j’ai retiré de mon expérience personnelle :

«  Être acteur de sa propre vie et ne pas la subir »

Découverte, Conquête, TransformationEn somme, est l’aboutissement d’un envol en Harmonie : en soi, avec soi, pour soi.

S’aider soi pour mieux aider les autres : et c’est en m’aidant moi-même, que je suis en mesure aujourd’hui d’aider les autres.
Je vous ai raconté mon Histoire. Et si vous veniez découvrir, conquérir pour mieux transformer la vôtre ?